jeudi, 19 mai 2011

C'est vous qui le dites !

Décidément, notre société tombe en quenouille...

J’écoutais ce matin sur Vivacité, cette émission de « radio-vérité » (ou radio-poubelle, je préfère) dont le thème du jour était le permis de procréer.  

J’assimile depuis peu cette émission à une boîte de Pandore pandora
et de nouveau cela s’est malheureusement vérifié, qui plus est sur la RTBF Radio, service semi-public de l'information.

Plusieurs auditeurs ou auditrices en sont venu à déclarer (par sms, c’est plus courageux) que ce permis devrait être obligatoire pour certaines personnes telles que les drogués, les alcooliques, les malades mentaux et même certains handicapés physiques ! 

De quel droit peut-on imaginer de soumettre de futurs parents à un examen et délivrer ou pas un permis de concevoir un enfant !

De telles déclarations évoquent chez moi une époque durant laquelle les sous-hommes tels que les homosexuels, les fous, les handicapés, les tziganes, les communistes… les autres,  devaient être internés et pourquoi pas exterminés.

L’indice d’écoute maximum nous mène-t-il au rejet, au désastre, à l’ignominie. Où tout cela va-t-il s’arrêter ?

Les valeurs de la société humaine se perdent... jour après jour.

jeudi, 12 mai 2011

Douche froide

Les deux derniers conrôles médicaux révèlent que je ne suis pas complètement à l'abri d'une résurgence du cancer, malgré l'ablation de la prostate.

Il est apparu en effet que le taux de PSA est redevenu depuis peu très légèrement positif.  Tout danger n'est donc pas écarté dans cette lutte contre la maladie.

Une certaine angoisse est donc réapparue. Elle reste présente sans toutefois devenir handicapante. En quelque sorte, je me suis adapté à vivre avec cela !

Seules mes perspectives d'avenir sont mises en quelque sorte "au frigo" et sont susceptibles d'être revues périodiquement.

Les contrôles trimestriels restent plus que jamais nécessaires. A suivre donc... Et puis, l'espoir fait vivre. Alors, espérons !

Sourire