jeudi, 12 mai 2011

Douche froide

Les deux derniers conrôles médicaux révèlent que je ne suis pas complètement à l'abri d'une résurgence du cancer, malgré l'ablation de la prostate.

Il est apparu en effet que le taux de PSA est redevenu depuis peu très légèrement positif.  Tout danger n'est donc pas écarté dans cette lutte contre la maladie.

Une certaine angoisse est donc réapparue. Elle reste présente sans toutefois devenir handicapante. En quelque sorte, je me suis adapté à vivre avec cela !

Seules mes perspectives d'avenir sont mises en quelque sorte "au frigo" et sont susceptibles d'être revues périodiquement.

Les contrôles trimestriels restent plus que jamais nécessaires. A suivre donc... Et puis, l'espoir fait vivre. Alors, espérons !

Sourire

Les commentaires sont fermés.