lundi, 19 mai 2008

Déversoir

Par cette fonction "échange de lien", je me suis promené sur un blog d'origine française.

L'auteur, dont je ne préciserai pas le sexe, utilise son site pour déverser chaque jour son trop plein de fiel. Je suis sidéré par la quantité ! Sa mémoire est très sélective, il ne retient que ce qui ne va pas et tient à l'exprimer. Les liens indiqués renvoient vers d'autres révoltés et, tous ensemble, expurgent leur rencoeur, leur déceptions, leur haine parfois, dans le grand déversoir

Horreur ! et consultent le Docteur Internet pour soulager leurs souffrances. La vie n'est pas ce calvaire permanent et inéluctable, que diable.

Et bien, a posteriori, je suis réconforté d'être celui que je suis. En effet, si je vois très bien les nuages qui cachent le soleil,  je n'oublie pas que derrière, il brille.  Bien vivre n'est pas toujours facile, j'en conviens, mais les bons moments et il y en a, valent leur pesant d'or.

Les commentaires sont fermés.