vendredi, 11 août 2006

Le Pays Basque, aux pieds des Pyrénées

J'ai eu la chance de découvrir cet été une région de France que je ne connaissais pas. Nous sommes restés à Guéthary, village situé sur la Côte Sud Ouest de la France, dans le Golfe de Gascogne, entre Biarritz et Saint Jean de Luz. La frontière espagnole se situe à un jet de pierre. Juste après les Landes, région plate et monotone comme la Flandre en Belgique, le Pays Basque Nord est très vallonné. Nous fûmes totalement surpris par cette géographie, surtout sur nos vélos !! La végétation y est très verte, les pluies étant fréquentes. Les côtes sont époustouflantes de beauté et la houle de l'Océan provoque des vagues très recherchées par les surfeurs. Ce pays est beau tout simplement. La plupart des maisons sont blanches avec des volets rouge "sang de boeuf". Imaginez les voir dans un cadre de verdure au bord d'un océan d'un bleu profond sous un soleil resplendissant !!! Une vision du paradis, les gars.

J'ai appris l'importance de la maison dans la vie, la culture basque. Elle se place au premier rang, sans aucun doute. C'est le maillon fort de la vie d'un basque, à tel point qu'il porte le nom de la maison. Je fus surpris aussi de découvrir que la culture basque rejette toute différence entre les hommes et les femmes, en manière telle que dans la langue il n'y a pas de féminin ou de masculin !! Jusqu'à un passé proche, la société était matriarcale, c'est dire.Saviez-vous que dans ce pays, durant de nombreux siècles, on a chassé la baleine dans le Golfe de Gascogne, en tout cas jusqu'à son réchauffement par le GulfStream. Les basques étaient des chasseurs redoutables.J'ai appris aussi que la production de cidre de pommes, de chocolat et la culture de piments tiennent leur place dans l'économie régionale.Je ne vous parlerai pas de la cuisine et de sa qualité, nous sommes quand même en France là.

Commentaires

pays basque j'ai eu la chance d'y passer plusieurs fois et j'en garde un souvenir émerveillé

Écrit par : Luna | dimanche, 05 novembre 2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.